Jour 68 – 17° jour d’un chemin avec Marie

Troisième Mystère glorieux : la Pentecôte

La descente du Saint Esprit dans le cœur des croyants

« Nous sommes les fruits de la mission de l’Église par l’action de l’Esprit Saint. Nous portons en nous le sceau de l’amour du Père en Jésus Christ qu’est l’Esprit Saint. Ne l’oublions jamais. Aujourd’hui encore l’Esprit Saint continue à agir avec puissance dans l’Église et ses fruits sont abondants dans la mesure où nous sommes disposés à nous ouvrir à sa force rénovatrice. C’est pourquoi il est important que chacun de nous le connaisse, qu’il entre en relation avec lui et qu’il se laisse guider par lui. Mais à ce point, une question surgit naturellement : « Qui est l’Esprit Saint pour moi ? » Dans la profession de foi, nous proclamons : « Je crois en l’Esprit Saint, qui est le Seigneur et qui donne la vie ; il procède Père et du Fils. » Oui, l’Esprit Saint, esprit d’amour du Père et du Fils, est source de vie qui nous sanctifie, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné (Rm 5,5). Cependant, il ne suffit pas de le connaître ; il faut l’accueillir comme le guide de nos âmes, comme le « Maître intérieur », qui nous introduit dans le mystère trinitaire, parce que lui seul peut nous ouvrir à la foi et nous permettre d’en vivre chaque jour en plénitude. C’est lui qui nous pousse vers les autres, allumant en nous le feu de l ‘amour, et qui nous rend missionnaires de la charité de Dieu ». Benoît XVI

Que cette semaine nous aide à nous rendre disponible à l’accueil de L’Esprit Saint !

1. Signe de croix

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

2. Silence

Par le silence, nous nous ouvrons à l’Esprit Saint qui nous enseignera toutes choses :
« Envoie ton Esprit, Seigneur, et il se fera une création nouvelle, et Tu renouvelleras la face de la terre. »

3. Prions

Ô Dieu, qui éclaire les âmes de tes fidèles par la lumière du Saint Esprit, donne-nous, par ce même Esprit, de comprendre et d’aimer ce qui est bien et de goûter toujours sa divine consolation. Dieu tout-puissant, Père de Jésus, le Christ, notre Seigneur, tu as fait renaître les baptisés de l’eau et de l’Esprit, tu les as libérés du péché; répands maintenant sur eux ton Esprit-Saint; donne-leur un esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale; remplis-les de l’esprit d’adoration. Amen.

.

.

Viens, Esprit créateur, nous visiter, viens éclairer l’âme de tes fils, 
Emplis nos cœurs de grâce et de lumière, Toi qui créas toute chose avec amour.
Toi le don, l’envoyé du Dieu très haut, Tu t’es fait pour nous le défenseur.
Tu es l’amour, le feu, la source vive, force et douceur de la grâce du Seigneur !

Donne-nous les sept dons de ton amour, Toi le doigt qui œuvres au nom du Père,
Toi dont il nous promit le règne et la venue, Toi qui inspires nos lèvres pour chanter.
Mets-en nous ta clarté, embrase-nous, en nos cœurs répands l’amour du Père.
Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse, et donne -nous ta vigueur éternelle.

Chasse au loin l’ennemi qui nous menace, hâte-toi de nous donner la paix, 
Afin que nous marchions sous ta conduite, et que nos vies soient lavées de tout péché.
Fais-nous voir le visage du Très-Haut, et révèle-nous celui du Fils, 
Et toi l’Esprit commun qui les rassemble, viens en nos cœurs, qu’à jamais nous croyions en toi.

Gloire à Dieu notre Père dans les cieux, gloire au Fils qui monte des enfers,
Gloire à l’Esprit de force et de sagesse dans tous les siècles des siècles. Amen !

Esprit Saint sanctificateur, je me prosterne devant toi et je t’adore dans le plus profond désir de mon âme. Je te remercie de toutes les grâces que tu m’as faites jusqu’à ce jour, et je te demande pardon d’y avoir si mal correspondu. Esprit-Saint, donne-moi l’amour de la prière et de toutes les vertus que tu veux voir fructifier en moi. Ô Père des pauvres, ô dispensateur des dons célestes, exauce mon humble prière. Amen.

4. Parole de Dieu

Lecture du livre du prophète Isaïe au chapitre 11

Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas sur l’apparence; il ne se prononcera pas sur des rumeurs. Il jugera les petits avec justice; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays. Du bâton de sa parole, il frappera le pays; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant. La justice est la ceinture de ses hanches; la fidélité est la ceinture de ses reins. Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer. Ce jour-là, la racine de Jessé, père de David, sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure. Ce jour-là, une fois encore, le Seigneur étendra la main pour reprendre le reste de son peuple, ce reste qui reviendra d’Assour et d’Égypte, de Patros, d’Éthiopie et d’Élam, de Shinéar, de Hamath et des îles de la mer. Il lèvera un étendard pour les nations; il rassemblera les exilés d’Israël ; il réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. Alors la jalousie d’Éphraïm cessera, et les adversaires de Juda seront retranchés. Éphraïm ne jalousera plus Juda, et Juda ne sera plus l’adversaire d’Éphraïm. Ils fonceront sur le flanc des Philistins à l’Occident. Il y aura une route pour le reste de son peuple, ce reste qui reviendra d’Assour, comme il y eut une route pour Israël, le jour où il monta du pays d’Égypte.

Commentaire

Nous pourrions considérer que les mots surlignés en gras sont les mots de l’Esprit. Vous en trouverez d’autres. La phrase au cœur du texte est aussi le cœur du message : « CAR la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux remplissent le fond de la mer ». Quant à cette connaissance, dira Jésus, c’est l’Esprit « qui vous mènera vers la Vérité tout entière ». On a trop parlé de la vie et de la morale chrétiennes en insistant sur l’aspect “sanction” au point de susciter un ressentiment terrible dans la conscience moderne. L’originalité du christianisme dépend en fait de la vie qui dérive du mystère de Dieu et pénètre en chacun de nous pour mettre en question toutes nos structures.

.

.

Il n’y a qu’une chose à demander au Seigneur, une seule qui englobe tout, c’est l’Esprit Saint ! Demandez le Saint-Esprit et il vous sera donné. Faut-il encore avoir envie de le demander, car c’est peut-être le plus difficile ! Pour avoir envie de demander l’Esprit Saint, il faut découvrir que nous en avons besoin. Pour mener notre vie, il faut quelqu’un qui nous guide, qui nous guide inlassablement. Demandez le Saint-Esprit, vous avez toutes les chances de ne pas vous tromper. On peut tout demander au Seigneur, tout absolument tout et il peut tout donner; mais ce qu’il veut nous donner finalement, ce sont les dons de l’Esprit. Il veut que nous soyons des êtres habités par l’Esprit, il veut que nous participions à l’amour qu’il y a entre le Père et le Fils. Nous devons le demander humblement, pauvrement. Ne vous étonnez pas d’être pauvres, nous sommes tous pauvres. Ne vous étonnez pas non plus de ne pas avoir de magnifiques idées. L’amour n’a pas de belles idées : il aime, cela n’est pas pareil.

Prions

Esprit de vérité, qui es venu à nous le jour de la Pentecôte pour nous former à l’école du Verbe divin, remplis en nous la mission pour laquelle le Fils t’a envoyé. Remplis tous les cœurs et suscite chez de nombreux baptisés l’aspiration à ce qui est authentiquement grand et beau dans la vie, le désir de la perfection évangélique, la passion pour le salut des âmes. Soutiens les « ouvriers de la moisson » et donne la fécondité spirituelle à leurs efforts pour accomplir le bien. Rends nos cœurs parfaitement libres et purs, et aide-nous à vivre en plénitude la marche à la suite du Christ, pour goûter comme le don ultime venant de toi la joie qui n’aura pas de fin. Bx Jean-Paul II.

5. Méditation

Une belle méditation de Jean Guitton (1901-1999), philosophe et écrivain français.

Esprit-Saint, comment Te nommer, Toi qui n’as pas de visage,
Toi qui n’es ni le Père ni le Fils mais leur amour.

Les mots dont on Te désigne sont ceux qui m’ont toujours séduit :
Esprit de vérité, Esprit d’amour.
Toi qui les unis en Toi, donne-moi de chercher à les unir en moi. 

Esprit-Saint, Toi qui es l’inspirateur de tout ce qui commence,
Toi qui donnes la patience dans les délais et les retards,
Toi qui nous aides à recommencer sans cesse,
Toi qui nous permets de finir, sois l’hôte invisible,
l’hôte inconnu de toute l’histoire humaine. 

Toi qui es la douceur de ce qui est fort et la force de ce qui est doux,
Toi qui agis dans le secret des profondeurs,
Toi qui sais ce qu’est dans nos cœurs un espoir déçu, un amour trahi,
une séparation entre ceux qui se sont aimés,
Toi qui as si bien fait ce qui fut fait, refais ce qui a été défait.

Toi qui es la voix de nos silences, le gémissement de nos prières,
viens, Esprit Créateur, re-créateur.

6. Notre Père

Unis par ce même Esprit, nous osons dire :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen.

.

.

À demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *