Jour 60 – 6° dimanche de Pâques

 Je ne vous laisserai pas orphelins !

.

Dans une période pleine d’incertitudes, comme celle que nous vivons, l’impression d’être orphelin peut nous saisir : orphelin de points d’appui pour nos projets et nos décisions; orphelin par la difficulté de faire confiance; orphelin, parce que perdu au milieu de pleins de contradictions. Jésus, aujourd’hui, annonce la venue de l’Esprit de Vérité. Promesse qui pourrait faire rêver. Mais, nous l’entendrons dans l’Évangile, cette promesse de l’Esprit de Vérité ne conduit pas au rêve. Le climat est à la tension, voire à l’opposition. L’esprit de Vérité est dit aussi « Défenseur », cela suppose, au moins, procès, voire conflit.

On le sent, on le sait, cette période d’incertitudes sera longue. Elle amènera des crises et des difficultés quotidiennes pour un certain nombre d’entre nous. Avec le temps qui passe, la tentation du relâchement risque de nous guetter. Quelques vieux démons d’une liberté mal comprise risquent de se réveiller. Le monde du profit n’est pas que derrière nous. Ce « monde » dont parle l’Évangile qui met en procès la Vérité.

Ce temps de prière que nous prenons ensemble peut porter le fruit d’un enracinement dans cette vie de l’Esprit en nous.

.

.

1. Signe de croix

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

2. Silence

(Je fais silence en m’imprégnant des mots de cette prière à l’Esprit Saint)

.

.

3. Prions avec l’Église

Dieu tout-puissant, accorde-nous, en ces jours de fête, de célébrer avec ferveur le Christ ressuscité : que le mystère de Pâques dont nous faisons mémoire reste présent dans notre vie et la transforme. Par Jésus Christ, notre Seigneur et notre Dieu qui vit est règne avec le Père dans l’unité de l’Esprit pour les siècles des siècles – Amen.

.

.

.

Chacune et chacun de nous peut méditer sur ces représentations de l’Esprit et peut-être écrire le fruit de sa méditation dans le commentaire de bas de page. Ces apports pourraient être partagés le jour de la Pentecôte.

4. Liturgie de la Parole

– Évangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (14, 15-21)

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous. Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »

Louange à Toi, Seigneur Jésus !

Commentaire

Je vais commencer par une comparaison tout à fait banale et (je demande pardon à nos amis Belges) tout à fait française. Quand j’étais encore enfant, j’ai entendu parler de la tour Eifel qui est à Paris. J’en ai vu des représentations. Mon oncle, qui était allé à Paris, m’en avait ramenée une. Puis, un jour, j’ai vu la tour Eifel de mes propres yeux; j’ai su que j’étais à Paris. Les disciples de Jésus ont dû vivre un peu quelque chose comme ça. Ils connaissaient la prophétie d’Ézéchiel : « Je vous donnerai un cœur neuf et je mettrai en vous un esprit neuf; j’enlèverai de votre corps le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon propre Esprit, je vous ferai marcher selon mes lois, garder et pratiquer mes coutumes. » (Éz 36,26). Et cette autre prophétie du même Ézéchiel : « Je ne leur cacherai plus mon visage puisque j’aurai répandu mon Esprit sur la maison d’Israël. » (Éz 39,29) Avec Joël, la promesse du don de l’Esprit s’était faite universelle, et non plus réservée aux prophètes, aux rois, ni même au peuple élu : « Je répandrai mon Esprit sur toute chair. » (Jl 3,1)

Et voilà que Jésus leur dit : « L’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. » Les apôtres le comprennent : « Nous voici dans le monde de la Nouvelle Alliance », cette alliance qui n’est plus une affaire ni de loi ni de lieu mais une affaire de cœur. Le cœur biblique n’est pas comme chez nous, le siège de l’affectif ou des sentiments. Dans le cœur biblique, siège mon « JE » propre, ma Personne. Le cœur biblique est l’arbre dont dépend le fruit que nous portons dans nos vies. Si ce que nous avons dans nos cœurs est bon, alors le fruit que nous porterons le sera également et inversement. C’est dans notre cœur que Dieu a gravé son image et notre vocation à sa ressemblance. Notre cœur est un cœur d’enfant de Dieu. Ce cœur a besoin d’être éduqué pour que les fruits portés soient bons. Comme avec des enfants, dans le premier testament, Dieu éduque ce cœur en lui proposant des lois qui indiquent le chemin; le but étant de l’aider à grandir et d’entrer dans l’esprit de la famille. Puis vient le temps de l’adulte où la loi doit s’intérioriser, où c’est la liberté qui guide les choix, où l’on découvre qu’il faut sortir de l’obéissance pour se prendre en main et pouvoir se donner à un autre. Alors paraît le Christ, LE Fils, celui qui est pétri, conçu, de l’Esprit du Père, celui qui va nous apprendre à adorer en esprit et en vérité, car sa mission est de nous conduire à « la stature de l’Homme parfait ». 

.

.

Alliance du cœur. Esprit de vérité parce qu’il nous conduit à la vérité tout entière. Le « monde » ne peut pas le connaître. Le Monde, ce n’est pas « les autres », c’est cette part de nous-mêmes qui préfère une autre vérité : « Tu n’es pas fils; tu es dieu ». Nous voici revenus à ce péché des origines (c’est-à-dire : des profondeurs) où, selon l’expression de Saint Paul, notre liberté se retourne contre nous-mêmes justement parce qu’elle vise une fausse direction pour l’Homme. L’Esprit de vérité, Jésus l’a remis entre les mains du Père à ce moment où Lui est vraiment Fils, expression parfaite du Père dans le don d’amour qu’il fait de Lui-même pour la gloire du Père et le salut du monde. La vérité du cœur de l’Homme : « Père, de Toi, j’ai reçu l’Esprit du (des) Fils; Cet Esprit me conduit jusqu’à ce que je le remette entre tes mains en disant : ” Père, j’ai essayé d’être un homme, et je suis ton enfant “. » « Cet Esprit, vous le connaissez puisqu’il demeure auprès de vous ; puisqu’il est en vous. » « Et celui qui m’aime sera aimé de mon Père; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »

.

.

– Première lettre de saint Pierre

Écoutons alors, les recommandations de Saint Pierre :

.

.

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre (3, 15-18)

Bien-aimés, honorez dans vos cœurs la sainteté du Seigneur, le Christ. Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect. Ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ. Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si c’était la volonté de Dieu, plutôt qu’en faisant le mal. Car le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair ; mais vivifié dans l’Esprit.

– Parole du Seigneur. – Nous rendons grâce à Dieu !

Commentaire

Ainsi nous sommes invités à rendre grâce de l’espérance qui est en nous. Dans les incertitudes de la vie, accueillons l’Esprit qui nous mène vers la Vérité. (Je le dis en passant : La Vérité ne se possède pas; personne n’a la Vérité. C’est Elle qui nous cherche.)

Tout nous le dit, c’est par sa vie d’abord, que l’on rend grâce ; et c’est par notre vie qui rend grâce que nous donnons de la vérité à nos prières d’action de grâce.

.

.

5. Prions avec l’Église

Lorsqu’il rejoint son Père dans les Cieux, le Christ ne nous laisse pas orphelins. Confions-lui nos supplications, pour la terre entière.

Christ ressuscité, exauce-nous !

  1. Pour les diacres, successeurs d’Étienne, appelés au service de la Parole et des pauvres. Animés par l’Esprit de vérité, qu’ils soient un signe vivifiant pour l’Église. Avec le pape François, prions le Christ Ressuscité.
  2. Pour les chrétiens persécutés, emprisonnés, maltraités en raison de leur foi, pour les chrétiens d’Orient. Fortifiés par l’Esprit d’espérance, qu’ils puisent énergie et vaillance pour croire en l’avenir. D’un seul cœur, prions le Christ Ressuscité.
  3. Pour les hommes, les femmes et les enfants dévastés par la guerre en leurs contrées. Inspirés par l’Esprit de réconciliation, que leurs chefs d’État soient ambassadeurs de paix. D’un seul cœur, prions le Christ Ressuscité.
  4. Pour les plus ébranlés de notre assemblée, pour ceux qui se sentent abandonnés, pour celles et ceux qui sont victimes de discrimination à cause de leur orientation sexuelle. Animée par l’Esprit de charité, que l’Église les accueille sans réserve. D’un seul cœur, prions le Christ Ressuscité. 

Christ Ressuscité, toi qui es toujours avec nous-mêmes lorsque tu sembles loin, écoute la prière de tes enfants, toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen.

6. Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen.

.

.

À demain !

3 commentaires

  1. Esprit Saint, que brille sur moi ta lumière et que je sache la partager avec tous.

    Que la colombe m’apporte la paix intérieure , que je sache pardonner, me faire pardonner.
    Que la colombe porte cette paix au monde entier qui en a plus que besoin actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *