Veillée et Messe pour la Vie

Il ou Elle n’a pas vu le jour

Mais Il ou Elle porte un prénom – au moins dans votre cœur

Mais vous gardez au cœur une blessure, une souffrance

Mais cela a perturbé votre vie familiale

Il ou Elle a quitté ce monde prématurément
Et la blessure est toujours là
Et la vie vous a aussi, en partie, quitté(e)
Et l’équilibre familial peine à se reconstruire

La démarche de cette veillée

Nous voulons porter cette humanité dans la prière. Nous croyons que le Christ se tient discrètement présent à la margelle de votre puits. C’est à la margelle d’un puits que Jésus rencontre cette femme de Samarie qui venait là dire ses souffrances et ses soifs ! En donnant sa vie sur la croix, c’est dans ces lieux où la mort fait son œuvre que Jésus vient manifester l’Amour de son Père et ré-ensemencer la vie.

L’eucharistie – la messe – nous autorise à nous tenir là, près de la source pour entendre le Christ nous dire : « Si tu savais le don de Dieu », et recevoir de Lui le souffle qui, parfois, nous manque quand il nous semble que la souffrance nous étouffe. Communier à l’amour pour traverser la mort.

Venez nous rejoindre pour une messe pour la Vie dans la Basilique d’Avioth, samedi 28 novembre à 20:00.

Cette veillée est une reprise de la formule de l’année dernière, où vous nous avez rejoints nombreux lors de la messe pour la vie à Avioth. Cette année, notre évêque, le Père Jean-Paul Gusching viendra nous entraîner dans la prière ; Il présidera la messe et restera avec nous durant toute la veillée.

Que cela soit votre histoire personnelle ou l’histoire de vos proches, que vous vous sentiez solidaires de ces souffrances humaines, que vous portiez ce souci du respect de la fragilité de la vie, vous êtes, au nom de la fraternité humaine, invités à venir joindre vos prières aux nôtres.

Venez vous recueillir à la basilique pour une messe et veillée pour la Vie, ce 28 novembre à 20:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *