Jour 38 – 6° jour de « Laudato Si »

Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles. Élevée au ciel, elle est Mère et Reine de toute la création. Dans son corps glorifié, avec le Christ ressuscité, une partie de la création a atteint toute la plénitude de sa propre beauté. En ce samedi, tournons-nous vers elle.

1. Signe de croix

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

2. Silence

Comme Marie conservait dans son cœur tous les événements dont elle ne comprenait pas le sens, recueillons-nous quelques instants en silence, en pensant aux situations de nos vies ou de la vie du monde qui nous laissent désemparés.

3. Chant

À la suite de saint Jean dans l’Apocalypse, méditons grâce à ce chant le mystère glorieux du Couronnement de Marie.

Lieu : Château du Vivier, Seine-et-Marne.

3. Lecture de l’encyclique

VIII. LA REINE DE TOUTE LA CRÉATION

241. Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles. Comme, le cœur transpercé, elle a pleuré la mort de Jésus, maintenant elle compatit à la souffrance des pauvres crucifiés et des créatures de ce monde saccagées par le pouvoir humain. Totalement transfigurée, elle vit avec Jésus, et toutes les créatures chantent sa beauté. Elle est la Femme « enveloppée de soleil, la lune est sous ses pieds, et douze étoiles couronnent sa tête » (Ap 12, 1). Élevée au ciel, elle est Mère et Reine de toute la création. Dans son corps glorifié, avec le Christ ressuscité, une partie de la création a atteint toute la plénitude de sa propre beauté. Non seulement elle garde dans son cœur toute la vie de Jésus qu’elle conservait fidèlement (cf. Lc 2, 51.51), mais elle comprend aussi maintenant le sens de toutes choses. C’est pourquoi, nous pouvons lui demander de nous aider à regarder ce monde avec des yeux plus avisés.

La Vierge couronnée, la lune sous ses pieds, chœur de la Basilique.

242. À côté d’elle, dans la Sainte Famille de Nazareth, se détache la figure de saint Joseph. Il a pris soin de Marie et de Jésus ; il les a défendus par son travail et par sa généreuse présence, et il les a libérés de la violence des injustes en les conduisant en Égypte. Dans l’Évangile, il apparaît comme un homme juste, travailleur, fort. Mais de sa figure, émane aussi une grande tendresse, qui n’est pas le propre des faibles, mais le propre de ceux qui sont vraiment forts, attentifs à la réalité pour aimer et pour servir humblement. Voilà pourquoi il a été déclaré protecteur de l’Église universelle. Il peut aussi nous enseigner à protéger, il peut nous motiver à travailler avec générosité et tendresse pour prendre soin de ce monde que Dieu nous a confié.

4. Vierge de lumière, marche auprès de nous !

(Comme il n’y a pas de diaporama associé à ce chant, nous l’écoutons en faisant défiler les paroles recopiées en-dessous, associées à des photos d’Avioth et des extraits de l’encyclique. Avec John Littleton, portons Marie en procession dans nos vies, pour qu’elle nous aide à les regarder avec des yeux plus avisés.)

.


Vierge de lumière
Marche auprès de nous
Sois notre espoir et notre joie
Donne-nous le Sauveur !

.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 20191219_121258-2-498x1024.jpg
Avioth, Recevresse.

Fille du peuple de Dieu
Viens guider nos pas
Vierge de Nazareth
Éclaire notre route
Choisie entre toutes les femmes
Donne-nous ton Fils !

Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles.
C’est pourquoi nous pouvons lui demander de nous aider à regarder ce monde avec des yeux plus avisés.

Avioth, autel de saint Joseph

Vierge toute simple
Viens guider nos pas
Épouse du charpentier
Éclaire notre route
Reine des foyers
Donne-nous ton Fils !

À côté d’elle, se détache la figure de saint Joseph. Il a pris soin de Marie et de Jésus par son travail et par sa généreuse présence. De sa figure, émane aussi une grande tendresse, qui est le propre de ceux qui sont vraiment attentifs à la réalité pour aimer et pour servir humblement.

Avioth, Ecce Homo

Femme de notre peuple
Viens guider nos pas
Espoir des opprimés
Éclaire notre route
Lumière des plus pauvres
Donne-nous ton Fils !

Je te confie tous ceux qui, partout dans le monde, sont opprimés par la méfiance, par le découragement à cause du péché ; ceux qui pensent qu’il n’y a aucun espoir pour eux, que leurs fautes sont grandes, et que Dieu n’a pas de temps à perdre avec eux. (Pape François)

Notre Dame d’Avioth, 16 juillet.

Notre-Dame de toute joie
Viens guider nos pas
Vierge au si doux sourire
Éclaire notre route
Reine de la Paix
Donne-nous ton Fils !

Vierge mère du Christ
Viens guider nos pas
Vierge mère de l’Église
Éclaire notre route
Vierge mère des hommes
Donne-nous ton Fils !

Avioth, procession du 16 juillet.

Mère qui nous connais
Viens guider nos pas
Mère qui nous écoute
Éclaire notre route
Mère qui nous comprends
Donne-nous ton Fils !

Fille d’un peuple en marche
Viens guider nos pas
Présente au cœur de l’Histoire
Éclaire notre route
Vierge fille des hommes
Donne-nous ton Fils !

Croix de chemin à Herbeuval.

Vierge des sans-logis
Viens guider nos pas
Vierge des réfugiés
Éclaire notre route
Vierge des déplacés
Donne-nous ton Fils !

Vierge au cœur transpercé
Viens guider nos pas
Vierge de ceux qui souffrent
Éclaire notre route
Vierge au pied de la croix
Donne-nous ton Fils !

« Douce Maman Marie, Notre-Dame d’Avioth, je blottis dans Vos Bras, ma petite fille Jeanne, qui âgée de 2 mois, vient de subir 3 opérations. Vierge Marie, avec mes enfants, nous Vous bénissons et remercions de couvrir Jeanne de Votre Ombre, en la présentant à Votre Fils Jésus Glorieux et Miséricordieux pour une guérison totale dans tout son être. Alléluia !!! »

Vierge de lumière
Marche auprès de nous
Sois notre espoir et notre joie
Donne-nous le Sauveur !

« Pour Pascaline, 20 ans, dont des proches ont abîmé les cordes vocales par jalousie. Que notre Dieu-qui-guérit lui rende la voix; que Pascaline puisse à nouveau chanter la gloire d’un Dieu d’amour en qui elle croit. »

Vierge de lumière
Marche auprès de nous
Sois notre espoir et notre joie
Donne-nous le Sauveur !

5. Ensemble, prions

« Ô Mère des hommes et des peuples, toi qui ressens d’une façon maternelle toutes les luttes entre le bien et le mal qui secouent le monde contemporain, reçois cet appel que nous adressons directement à ton Cœur. Avec ton amour de Mère et de Servante du Seigneur, embrasse le monde humain que nous t’offrons, pleins d’inquiétude pour le sort terrestre et éternel des hommes et des peuples…
Je vous salue Marie, pleine de grâce…

Ô Cœur immaculé, aide-nous à vaincre la menace du mal qui s’enracine si facilement dans le cœur des hommes d’aujourd’hui et qui, avec ses effets incommensurables, pèse déjà sur la vie actuelle et semble fermer les voies vers l’avenir !
De la maladie, de la faim, de toute calamité et de la guerre, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…

Des péchés contre la vie de l’homme depuis ses premiers moments, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


De la haine et de la dégradation de la dignité des fils de Dieu, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


De tous les genres d’injustice dans la vie sociale, nationale et internationale, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


De la facilité avec laquelle on piétine les commandements de Dieu, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


De la tentative d’éteindre dans les cœurs humains la vérité même de Dieu, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


De la perte de la conscience du bien et du mal, délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…


Des péchés contre l’Esprit Saint, délivre-nous ! Délivre-nous !
Je vous salue Marie, pleine de grâce…

Écoute, ô Mère du Christ, ce cri chargé de la souffrance de tous les hommes ! Chargé de la souffrance de sociétés entières !
Aide-nous, par la puissance de l’Esprit Saint, à vaincre tout péché : le péché de l’homme et le “péché du monde”, le péché sous toutes ses formes.

Que se révèle encore une fois dans l’histoire du monde, l’infinie puissance salvifique de la Rédemption, la puissance de l’Amour miséricordieux ! Qu’il arrête le Mal ! Qu’il transforme les consciences ! Que dans ton Cœur Immaculé se manifeste pour tous la lumière de l’Espérance ! »

St Jean-Paul II, extraits de la Prière de consécration du monde au Cœur immaculé de Marie, le 25 mars 1984.

6. Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen.

7. Salve Regina

« Salve Regina, ad te suspiramus, in hac lacrimarum valle.»

À demain !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *